• Une muse tricot ...

    21 mars 2010


    PlaidAfghan.jpg
    Je dois me faire à l'évidence, il existe une muse tricot. Elle n'est pas seulement destinée aux poètes, aux musiciens, aux peintres et autres artistes-plasticiens.
    Il en y a sûrement et assurément dans les créations textiles.
    Je ne suis pas artiste à ce point mais n'empêche que ce n'est pas le fruit du hasard si ...

    1PlaidAfghan2010.jpg
    Pour mon Turinois, j'ai ressorti mon plaid afghan commencé en 2008. Je l'ai terminé la semaine où Mirabelle, ma cadette-tricot, est venue me rendre une courte visite.
    Nous avons partagé une quiche épinards-saumon, parlé un peu tricot, et-cetera ce mardi 9 mars. 
    Le week-end qui suivait, alors que j'étais "coincée" sur le canapé car maladivement atténuée, le plaid sur les genoux, j'ai improvisé une bordure au crochet avec l'une des couleurs dominantes.
    Et c'est ainsi, que dent après dent, j'ai bouclé les 4 bordures du plaid.

    PlaidAfghan2010.jpg
    Ce ne peut être une coïncidence ! J'étais restée dans l'humeur tricotesque grâce à la venue de ma tricomplice.
    Je suis très heureuse du résultat car j'ai donné une ambiance moderne à cet antique plaid maintes fois crocheté depuis au moins 150 ans.

  • Chouette ...

     21 mars 2010

    Voici donc sous le soleil printanier ma chèche qui sèche.
    Chiche, je l'ai essayé à Scotty pour "mesurer" l'ampleur du foulard. La miss a été moyennenment satisfaite mais très docile quand même. Maintenant il me faut ajouter des glands de laine, des nattes et des perles ... lui donner un côté rock.mwhouais.jpg
    Ce modèle a été tricoté en "Super Baby"  de chez Phifi et non en coton baby ...
    lacheche.jpg

  • Je me chèche ...

    17 mars 2010

    Après m'être fait suer ....

    Une petite chose crochetée en carré (ou granny) et ceux-ci sont assemblés au fur à mesure car une paresseuse ça se soigne dans les détails.
    Plein de pelotes soldées "Coton Baby" éventrées et saignées pour monter cette chèche qui me plaisait beaucoup.
    Reste à faire les nouettes et les glands et les tresses et autres babillages.
    Un petit montage pour montrer l'assemblage sans couture donc sans fil à rentrer ou si peu. C'est au dernier rang, évidemment, que je fais coïncider les picots. Le premier avantage est qu'il y a moins de couture, le deuxième est que l'on ne compte pas les carrés et les oublient, et dernièrement, le travail est motivant car l'évolution se voit aussitôt.
     

    Les-Picots.jpg
    Picotsaprespicots.jpg
    Lacheche.jpg
    Le modèle a été trouvé sur ce catalogue et ce dernier est à 0,49 cts sur le site. Inutile de me demander les explications par mail car je n'ai pas de scanner et le temps non plus ... mais à ce prix là ... on le fait réserver à son magasin. Surtout que pour la déco maison et les accessoires, il y a plein de petites merveilles sans être chevronnée... C'est un catalogue qui va bien vieillir sur mes rayons de bibliothèque sans prendre la poussière.

    IN-OUT.jpg
  • Qu'est que j'm' fais ...suer ...

    12 ùars 2010

    Mais qu'est-ce que je me fais suer cette fin de semaine.
    La malheureuse allergie de la semaine dernière sur les voies respiratoires c'est officialisée grosse pharyngite. Et le docteur en me prescrivant l'arrêt m'a proposé le traitement de cheval pour guérir plus vite.
    Mais ce dernier m'oblige à prendre plusieurs douches par jour. Et si les nuits je fais des insomnies, l'après-midi je dors comme un nourrisson dans les bras du Gran'Turinois qui me trouve super collante, tiens donc ?

    Allez, je trouve un espace d'énergie pour te montrer un autre "avant-après" qui ne coûte que deux euros d'investissement (le tube de colle spécial tissus s'est vidé corps et âme...).

    J'aime toujours le recyclage du jeans, des jeans ... En jouant avec les portions usées, vieillies prématurément, les doubles coutures jaunes, les poches et braguettes, l'ouvrage devient aussitôt unique. Je n'ai pas toujours photographié mes détournements mais par piqûre de rappel, j'avais publier une housse de
    coussin d'ado et le molleton de la Miss Canine.

    mosaic1740-copie-1.jpgcoussin-charlotte-avec-jeans-sweat-_2_.jpg

    Cette fois-ci, j'ai eu envie de donner un air cool à la chaise dactylo soutien d'assise indéfectible de mon PC.
    Je ne suis pas fana des immenses fauteuils simili cuir.
    Ma vieille chaise ayant de bonnes roulettes mais les coussins tachés, je ne prouvais la laisser complexer devant le Turinois. Le coup de la déprime était envisager. Si bien que j'ai trouver dans ma malle à jeans deux vieux jeans lycra taille 8 ans : Pour que les parties préférées ne soient pas trop imposantes. M'expliquais-je bien ?

    Recemment-mis-a-jour18.jpg
    Sur une taille adulte les poches arrière et devant sont trop grandes, ainsi, l'effet est moins décoratif car peu de détails graphiques. Le choix du lycra s'impose également pour étirer la toile dans les arrondis.

    Il est super simple de défaire la chaise. Les coussins tête et cul ne sont pas collés à la matière plastique mais retenus par des grosses vis plates. J'ai laissé le tissus d'origine qui m'a permis d'utiliser une colle à tissus pour tenir mes patchworks de jeans.

    Recemment-mis-a-jour16.jpg
    Ce fameux patch se coût aisément. Je place de façon aléatoire les pièces de jeans découpées jusqu'à satisfaction. Je couds puis découpe sur l'envers les plis grossiers pour ne pas trop avoir de surplus épais.

    Recemment-mis-a-jour21.jpg
    Et quand la surface est atteinte, je fixe avec des petites aiguilles la toile sur le coussin dactylo. Ainsi, inutile de tracer préalablement un patron papier.
    Je renverse le tout, colle sur les bords, rabats sur la partie plastique au lieu d'agrafer et colle à nouveau. Si besoin, je coupe encore pour éviter les sur-épaisseurs (déjà dit, je me récapépète) et puis, il n'y a plus qu'à revisser le tout et mettre l'objet des merveilles sous les sunlights pour le photographier.

    essaitransforme-copie-1.jpg
    Je rappelle l'investissement : 2 euros, et pour le jeans, soit je mendie à mes copines ou achète en friperie (de 0,50 cts à 1 € environ suivant l'état) et j'en ai gardé plusieurs de David ... donc le stock accumulé est non estimé mais inestimable.
    Comment la trouves-tu ?

    SDC14094.JPG
  • Explications et photos du gilet argent ...

    6 mars 2010

    Après quelques hésitations, les boutons sont enfin trouvés.
    J'avais le choix entre de jolis boutons transparents avec liseré argenté et des boutons plats de nacre plus large. Ce sont ces derniers qui ont eu ma préférence. Les autres donnaient un air "mémé" à l'ouvrage.
    Ainsi, le gilet est finalisé.
    Récemment mis à jour23
    J'ai, comme le suggère les explications du modèle, monté les 11 mailles et les ai tricotées en côtes 1x1. Mais là, s'arrête mon opiniâtreté de suivre le modèle. Celui ci n'avait pas de boutonnières créées dans les 11 mailles mais c'est en montant la couture, qu'il fallait laissé les "trous" pour suggérer la dite-boutonnière.
    Récemment mis à jour24
    Ensuite, pour l'encolure, selon Phildar j'aurai du tricoter toujours en 1x1. J'ai préféré une encolure 2x2.
    Choix que je ne regrette pas ! 
    Le style en est plus actuel.
    phildarcatalogue.jpgN05Phildar-2009.jpg

    Et maintenant, je m'en retourne bricoler le meuble de cuisine qui "s'écarte" ... et pour me faire plaisir, je relooke la vieille chaise dactylo où mon séant est actuellement posé.
    On trouve le modèle 5 page 4, dans le mini magazine "Vive la Maille" Phildar n°555, au prix de 2,40 € originellement.
    Et actuellement à 0,99 €, pour une fois qu'un catalogue est peu cher !
    Le bon plan c'est ici :
    http://www.phildar.fr/catalogues/catalogue-interactif.aspx#AM

    Suis-je bête ! Depuis le temps que je montre les fils Phildar, j'aurais dû envisager un partenariat avec la boutique, genre : Pub offerte contre mon poids en pelotes de laine ...
    Comment ça ? la Boutique ferait faillite
    ? ??
    SDC140391.jpg
  • Juste pour les filles ...

    4 mars  2010
    D'abord j'ai sous le coude un gilet taille 34/36 pas ordinaire car tout en argent ...
    Wwhoui ... argent pas si cher n'en déplaise à Téléphone.
    SDC13883.JPG


    Reste l'encolure et la bordure-boutonnière à tricoter et adapter les bons boutons. Une vraie gageure !
    C'est ce détail qui est le plus difficile à réussir lorsque l'on s'éloigne du modèle d'origine que ce soit par la laine ou la coupe...
    Puisque bien souvent, j'adapte très facilement les modèles suivant mon inspiration du moment et m'éloigne sensiblement des explications (
    voir ici et finalement ici, par exemple).
    Donc ! il y a ce gilet presque terminer mais que je laisse un peu traîner.
    Et Cette petite tunique, taille 6 mois, pour une petite Chloé. Le modèle de Phildar était composé de manches (oups!) et à la base ; 4 rangs en côtes 2x2 (re-oups!) que j'ai troqué contre des rangs "trous-trous" pour y glisser du ruban d'organdi bleu ciel pour une laine mauve chinée.


    Montages.jpg
    La qualité est de la Frima que j'avais trouvé soldée et que je trouve plutot douce. 2 pelotes auront suffit et dans mes casiers de boutons, j'ai opté pour des boutons fleurs bleus.
    Un double petit noeud d'organdi sur la poitrine, dont le centre est un petit bouton de nacre, blanc, rehaussé d'un bouton fleur.
    Et c'est ainsi que le modèle traditionnel Phildar que tout une chacune peut tricoter pour un bout'd'chou, devient pièce unique.
    Récemment mis à jour22
    Et sans manches, puisque Chloé la portera cette été ... mais la vraie raison est qu'il ne me restait que 23 cms de fil frimas. Juste pour les coutures !
    Décidément, je ne peux rien te cacher .

  • sous sa Peau d'âne ...

    3 mars 2010

    NON MAIS !
    T'as vu ta tronche !
    Ondirait que tu fais toujours la gu**** !
    Et justement dès que tu bailles c'est avec grimaces. Faut que j'y mette la main pour l'ouvrir davantage. Le pied ne suffit pas !
    Y'a des jours, je me dis que tu finiras sur le trottoir comme tes grosses consoeurs tant tu y mets de la mauvaise volonté.
    Mais qu'est-ce que je t'ai fait !
    T'as une place en or alors que d'autres finissent seules au garage.
    T'as manqué de rien !  Régulièrement nourrie, régulièrement lavée, nettoyée du pied à la te et même à l'intérieur de ton énorme bouche.
    9 ans que tu partages mon quotidien. Ce n'est pas  si grave si le temps a marqué ton front de ches blanchâtres sur ta peau de schtroumpf.
    Et effectivement, David à 13 ans, t'a déjà marché beaucoup trop fort sur ton unique pied et l'a blessé.

    Avec les nouveaux rayons de soleil, je te fais une peau neuve. Un véritable lifting !
    D'abord je te lave une fois de plus sous la douche et à la javel. On ne lésine pas ! Dans une clinique on t'aurait certainement fait un peeling. A chacun ses astuces et son budget.
    Pour réparer ton pied bot, je te fais des injections au pistolet à colle. Je te rappelle que je n'ai pas les moyens matériels de cette dite-clinique et si je pouvais utiliser du silicone, j'en serai ma première cliente et le ferai sur moi ... ou sur le bord de ma baignoire.
    Allez ! Bonne fille, je te mets même double dose de colle sous le pied, au niveau de ton "espèce de rotule". T'es quand même mal foutue !
    Et après séchage, je te dégraisse sans liposuccion, juste en superficie avec de l'alcool ménager.
    Ensuite, et là, le bât blesse, j'en oublie mon effort écologiste, je te vaporise d'une pommade aspect granit, de haut en bas, de bas en haut, sous tes plis disgracieux (depuis quand tu as cette sorte de cellulite!).  Évidemment, le geste écolo sera de jeter la bombe à la déchetterie. C'est un moindre mal.
    Et maintenant, tu fais toujours des grimaces ? ? ? ?
    Quand David est venu ce dimanche, il a cru que t'étais nouvelle et a dit que tu étais mieux comme ça !
    Si c'est pas du succès, ça !
    lavilaine.jpg

    avantapres.jpg

    effetgrani.jpg

  • Les Deux font la paire ... épilogue ...

    28 février 2010

    Suite à mon aventure de patinage non-artistique et involontaire, je fais cette petite note pour les audacieuses admiratrices de mon modeste popotin en quête de nouvelles.
    Depuis les quelques mots compatissants, avenants, emphatiques, sympathiques ..., mon auguste fessier (et non celui de mon père qui ont en commun le prénom précité  ...)
    mon auguste fessier, dis-je, s'est pris pour le nombril du monde. Un comble !
    Il a tant pris la "grosse tête" que j'ai craint qu'il eusse envie de signer des autographes.
    Eh oui! Comment aurait-il fait pour tenir le stylo ? L'usage antérieur du thermomètre lui aurait donc donné de mauvaises idées ? ? ?
    Quoi qu'il en fut et n'encourageant pas cet ego surdimensionné, la fesse droite comme celle de gauche se portent à merveille et sont toujours d'aussi bonne composition quoiqu'un kilo supplémentaire, suite au "ménage de printemps" n'ait effacé la fossette auparavant existante ...
    Un kilo en toute modestie ... à vue d'oeil car je ne me suis point pesée !
    Comme mon postérieure porte une sorte de burka que l'on nomme "pantalons", personne n'en est offensé.
    Sur ce, chère admiratrice, sache que mon séant s'est bien remis de sa chute et qu'il se délecte de se poser, de s'installer, de se vautre, de s'asseoir sur ce cher Turinois.
    Voilà une histoire qui fini bien !
    Et on y reviendra pas ! !

  • Tout simplement Merci ...

    25 février 2010

    Merci NANOUA ! Merci ZELFIE ! Merci les Lutines !

    Il y a quelques semaines je redevenais petite fille !
    Quelle joie enfantine de découvrir une enveloppe dont tu es l'expéditrice Zelfie. J'étais déjà agréablement surprise en octobre dernier de figurer dans la liste des personnes à qui 
    tu distribuais des cadeaux de Noël avant l'heure.


    Et même si j'ai attendu un petit chouya, une fois le cadeau reçu, j'étais aux anges.
    A réception de ton colis, j'ai beaucoup aimé lire mon adresse délicatement écrite. Ensuite, c'est  avec une certaine sensualité que j'ai défait le papier d'emballage. Je l'avoue, j'ai été très "émue" que tu ais fabriqué toi-même la boîte d'emballage. Après avoir écartée le papier mousseline, j'ai pu détacher de son nid, la jolie bannière de carton, fils et feutrine. Découvrir ces petits oiseaux qui animaient l'automne mais qui maintenant appellent le printemps. Je n'ai pas encore coller des fixations au dos de la branche, mais je sais déjà, que cette jolie suspension égaiera un mur de mon atelier et chambre d'amis. Tout le monde sera gâté.

    J'ai un peu attendu pour faire ce post car j'aurai aimé montrer l'ouvrage que ta suspension m'a  inspiré. Mais si j'attends encore ... l'automne sera là pour de bon.
    Je te tiendrai au courant de ma petite couture.
    Enormes Merci et Milles Baisers étoilés ...
    SDC13613-copie-1.JPG

    Sûre que je dois avoir de légitimes envieuses !   

  • Ménage de printemps ...

    février 2010

    Le ménage de printemps commence déjà par les placards. Il ne faut pas laisser certaines denrées périssables des mois durant. Aussi je me suis attaquée ces dernières semaines à préparer la venue de cette saison douce qu'est le printemps.
    C'est donc pas pure désintéressement gourmand que j'ai commencé cette difficile opération.
     chocolats2009

    Je n'ai pas toujours été seule, quelque fois ces produits ont été partagés . Pas avec le chien de la maison puisque le  tchyaokeuli (en chinois) lui est interdit car empoisonnement possible.
    Me serais-je empoisonnée par dévouement ?
    Parce que j'ai l'étrange sensation d'avoir gonflé dans mes pantalons.

    SDC13779
    La belle histoire du Cacaoyer racontée ici.