• 28 octobre 2009

    L'automne se renouvelle chaque année et il est toujours satisfaisant de fixer son charme sur papier.

     
    La nature est le plus grand Artiste de tout les temps. Sa palette de couleur est d'une chaleur enthousiasmante surtout si le soleil en est le complice. Elle arrive même à séduire mon numérique qui d'ordinaire est infidèle aux couleurs naturelles. Et c'est un plaisir que de les partager ici. Mes pas ne m'ont pas portée bien loin, juste autour des bâtiments.

    Alors, en se promenant au coeur des forêts, des plaines, des vignes, la magie doit être plus opérante, plus ennivrante et de plus odiférante.
     J'aime toujours autant l'automne, peut-être même plus.


  • 18 octobre 2009

    Toujours et encore un meuble dédié à l'équarissage poubelle et récupéré d'une fin funeste pour une seconde vie.

     
    Ce devait être un meuble de salle de bain (dont j'ai inversé le sens haut et bas) et il est fabriqué main.
    Son défaut pour être jeté au rebus ?  Il lui manquait une charnière à la porte ... ou alors il ne plaisait plus.
    J'ai donc adopté le p'tit chose et ai immédiatement pensé à son potentiel. Sans porte et avec un bon serviettage, il a terminé dans ma cuisine. C'est David qui me l'a bien fixé au mur. Ce fut une sorte de péripétie car il est déjà bien lourd à vide ...  et le mur est de briques creuses, un plaisir ...

     
    Sinon, il est beau de loin mais loin d'être beau. Je n'ai pas peint l'intérieur avant le serviettage (une sotte économie de temps) et ce fut une erreur. Les belles serviettes roses de Coralie ne contrastent pas assez à celles extérieures. Mais une fois le meuble rempli, je suis la seule à savoir que j'étais paresseuse pendant le bricolage !

     

  • 12 octobre 2009

    Et oui, si la chambre-atelier a l'air terminé (le rangement n'est pas encore vraiment fait),

    j'ai ce boulot en attente, dans ce carton.


    Ce que c'est ?
    Ce sont mes travaux d'aiguilles pendant les journées de travaux, en soirée. Des écharpes car je n'avais pas trop le courage d'envisager quelques choses de compliquées. J'en ai créées certaines ou tricoter mes modèles préférés. Maintenant, j'ai tout les fils à rentrer avant de les laver et ensuite pour certaines, de les repasser.

    Ensuite, j'aurai les paquets cadeaux à confectionner en espérant que ces petits cadeaux soient appréciés. Et si j'entends un seul : "AaaHhh ! Encore une écharpe ?"
    Et bien ,tant pis, je l'étrangle avec. Et une fois en prison, je tricoterai des écharpes pour m'évader ...
      

  • 8 octobre 2009

    En attendant un prochain article, voici le copier-coller (en fait re-taper par mes mains douces et voluptueuses)  d'un document reçu via mail dont l'expéditrice est mon amie Marie-France, grande défenseuse de la langue françoise ... Vive la Belgique !

    Le Sottisier du Bac : Visions de la Sexualité

     Il faut des préliminaires car on n'entre pas dans la femme comme dans un moulin.
    (Vanessa, 17 ans, élève de terminale)

    Organes féminins
    * Les femmes aspirent le sperme avec leurs trompes.
    * Les femmes ont aussi du sperme qui se mélange au sperme de l'homme pour faire une réaction.
    * Les femmes produisent des oeufs, mais pas du tout comme les vrais oeufs.
    * Les seules différences entre l'homme et la femme sont les seins et le sexe. Et encore. Il existe des femmes qui n'ont pas de poitrine. Certaines femmes n'ont pas de seins. Le sein est un organe facultatif.

    Appareil génital masculin
    * Le sexe de l'homme n'est pas un os; on le voit bien car il n'est pas toujours dur.
    * Dans l'accouplement, le sexe de l'homme prend la forme d'une femme.
    * La peau des bourses se tend et se détend en fonction de la chaleur. C'est pour ça qu'on a un tout petit sexe à la piscine.
    * Les spermatozoïdes sont des cellules armées de fouets.

    Embarras
    * Les sécrétions sont une maladie des femmes qui mouillent trop.
    * Chaque mois, les filles ont leurs mensurations.
    * Les adolescents ont souvent des boutons d'haquenée.

    Préliminaires
    * Si l'on veut obtenir une érection, il suffit que n'importe quel homme se frotte à n'importe quelle femme.
    * Dans les films, on voit souvent les couples s'embrasser mais ce n'est pas du tout indispensable pour le sexe.
    * Henri IV avait su succès avec les femmes mais il évitait les préliminaires car il sentait l'ail.

    Dans l'acte
    * Au moment de l'acte sexuel, le sexe de l'homme se durcit sous l'effet de la chaleur.
    * Les relations sexuelles ne produisent pas de pollution : elles sont écologiques.
    * Après la relation sexuelle, le pénis revient au repos et le vagin aussi.
    * Même les plantes éprouvent du plaisir au moment de se reproduire.

    La Fécondation
    * La fécondation est la rencontre de l'ovule et du supermatozoïde.
    * Pour faire un enfant à une femme, ce n'est pas la peine de recommencer sans arrêt : il faut s'y prendre au bon moment.
    * Si l'oeuf ne se niche pas dans l'utérus, on dit que c'est une grossesse extraterrestre.

    Faire un enfant
    * Si on n'a pas envie de se salir les mains avec le sexe, on peut faire des bébés éprouvettes.
    * Si une femme fait l'amour avec plusieurs hommes en même temps, normalement elle ne fera pas plus d'enfants qu'avec un seul.
    * Bien sûr, on ne peut pas avoir d'enfant simplement par un baiser, ni en se pelotant.
    * A notre époque, on ne peut faire un enfant avec le sexe de deux femmes.
    * Quand on se reproduit en faisant exactement la même personne, c'est le clownage.

    Le Viol
    * Le viol signifie que l'homme peut se servir de son sexe comme d'une arme.
    * Toutes les neuf minutes, une femme est violée. Heureusement ce n'est pas la même à chaque fois.
    * Un viol commis par plusieurs garçons s'appelle une tourmente.
    * Une tournante porte ce nom car on fait tourner la fille des deux côtés.
    * Pour savoir qui est le violeur, il suffit d'examiner le sexe de tous les suspects.
    * Les empreintes génétiques sont les empreintes digitales du sexe.
    * L'abus sexuel c'est quand on abuse quand on en fait trop.

    Des Cas à part
    * La queue du poisson n'a rien à voir avec la reproduction. Exemple : les sirènes.
    * Les hermaphrodites sont tantôt des hommes, tantôt des femmes. Comme ils veulent. 
    * Les faux jumeaux sont des jumeaux qui ne sont pas du même père.
    * Le père Fouettard est un vieux pédophile sadomaso.

    Attention
    * Il ne faut pas s'amuser avec son sexe sans vérifier s'il n'est pas contaminé.
    * Quand on s'embrasse avec la langue, il faudrait mettre un préservatif.
    * Un garçon ne doit pas se retenir trop longtemps de faire l'amour car le sperme peut faire éclater les bourses.

    Providentiel Viagra
    * Aujourd'hui, on n'a plus besoin de philtre d'amour puisqu'il y a le Viagra.
    * Le Viagra a la propriété de faire gonfler le sexe comme une levure.
    * Le Viagra peut faire mourir les hommes âgés car il énerve trop.
    * Le Viagra se présente comme un cachet bleu couleur Schtroumpf.
    * Quand on fait un enfant après avoir pris du Viagra, il n'y a heureusement aucune chance qu'il soit bleu.
    * Il n'y a pas de Viagra pour les femmes car elles sont toujours prêtes.

    Homosexualité
    * Les lesbiennes se donnent rendez-vous sur des pelouses. C'est pour ça qu'on dit qu'elles aiment le gazon.
    * Quand un homosexuel rencontre une lesbienne, ça leur fait absolument rien.
    * Les homosexuels sont des gens comme les autres. A part ça il n'y a pas de différence.
    * Les femmes ont moins d'enfants de nos jours à cause de la concurrence des homos.
    * Les transexuels commencent par travestir leur sexe.

    Accouchement
    * Normalement l'accouchement d'une femme dure neuf mois.
    * En cas de problème, la patiente doit accoucher sous péritonite.
    * Quand l'enfant naît, il pousse un grand cri comme Tarzan dans la jungle.
    * Avorter le lendemain d'un accouchement n'est pas recommandé.

    Le Bébé
    * Le cordon ombilical sert au bébé à se cramponner.
    * A la naissance, il faut couper le cordon lombrical.
    * Il faut toujours de l'eau chaude pour dissoudre le cordon ombilical.
    * A la naissance, la femme reconnaît son  enfant grâce à l'instinct maternel.
    * L'embryon est sensible à la musique et il est même capable de danser.

    Pour toi, l'impatiente, un petit bout de la chambre avec mes papiers choisis et ma petite tour de Pise ....


  • 5 octobre 2009

    Besoin d'une bibliothèque supplémentaire pour la nouvelle chambre.
    Dans la cave, une modeste étagère 1er prix était abandonnée car non fiable.
    La tour de Pise était plus verticale que ces bouts de bois assemblés en pin clair.
    Elle est venue rejoindre mon 4ème étage avec la ferme intention d'être relooker. D'abord, avec vis courtes et cordelette enduite, je l'ai redressée autant que faire se peut.

      Il s'agit d'un savant croisement du fil des planchettes verticales et ensuite horizontales. Plus satisfaisant que de rajouter des équerres et tout aussi solide. Système D avant tout !
    Ensuite, peinture blanche (un fond de pot) après lessivage, le pin était non traité donc prêt à peindre.
    Et pour le côté "chambre de filles", j'ai agraphé une ancienne jolie nappe dont les parties étaient les moins usées.

     Malheureusement, il reste 2 côtés bas non recouverts car métrage de la dite-nappe insuffisant.
    Ainsi finalement voici l'équivalent d'une bibliothèque à quelques centimes d'euros et huile de coude, car ne nécessitant que reste et recyclage.
    Qui dit mieux ?

  • octobre 2009

    Non, je ne parle pas d'un ancien fiancé ...
    Rien de tout ça ... Il m'arrive tout simplement de faire le trottoir, il n'y a plus d'âge pour ça.


    C'est en promenant Scotty, il y a quelques mois, que j'ai été totalement séduite par une carcasse de meuble de cuisine. Dans l'ensemble, même s'il lui manquait le bas, même s'il lui manquait les deux petites portes, même si la seule porte vitrée était impossible à ouvrir, ce buffet haut m'avait fait de l'oeil.
    Sur ses maigres jambes de bois, un ornement sculpté le mettait en valeur. Cette décoration fruitière se répétait sur le haut du meuble. La porte centrale était close in eternam mais vitrée et biaisée en dedans d'ailleurs. Et dans son fond, un grand miroir reflétait la vitre ainsi que ma personne accompagnée de Scotty.
    En bas, au niveau de ses jambes, un autre miroir, tout en largeur et biseauté comme la vitre. Alors ma foi, les défauts, je ne les voyais plus du tout.

     

     
    Une fois sur le chemin de l'appart je maudissais David d'habiter si loin. Même si j'arrivais à le joindre sur portable, il ne serait pas venu le soir même m'aider à rapporter mon Louis-Napoléon XVI.
    Je l'imaginais pester au téléphone que je m'embarrassais de n'importe quoi, que j'étais une vraie gitane, que ça pourrait attendre la fin de la semaine, que ... , ou bien que ...

    Fichtre de fils indigne ! Et en remontant les escaliers, j'ose frapper à la porte du 2° étage. Le fils teenager d'une de mes voisines était là. Ce garçon m'était familier car assez charmant pour me saluer toutes les fois où je le rencontrais, sans oublier Scotty.
    Le garçon de 17 ans m'ouvre la porte, et, je lui demande s'il peut m'apporter cette aide "imminente".
    Sur ce, il hésite et alors, que je m'attends à un : "non, excusez moi madame !",  il me demande si cela peut attendre qu'il finisse de manger.
    Je lui aurai bien sauté au cou mais ça ne se fait pas. Je remonte la chienne, et 10 minutes s'écoulent lorsqu'il frappe à la porte pour me dire qu'il est prêt et que son amie veut nous accompagner. J'accepte volontiers ces deux bras supplémentaires car si le meuble ne semble pas lourd, il est rudement imposant.
    Effectivement, 6 bras sont nécessaire pour déplacer ce volumineux objet. Nous ne sommes qu'à 50 mètres de l'appart mais pas question d'abuser et de leur faire monter laussi es 4 étages.
    Fils indigne aura l'infime honneur de le hisser avec sa chère Môman, un jour ou l'autre.

    Et ce jour vint pendant mes vacances.
    Le dit -meuble eut besoin d'être lessivé par 3 fois, le miroir large du bas a nécessité une petite réfection  pour mieux le fixer. Depuis mes vacances  de septembre, il se tient hisser sur un bahus bas en chêne massif, qu'une amie de coeur, Josette, m'aura donné il y a quelques années.

      
     

    Plus tard, le bahut aura besoin d'étagères sur-mesure ainsi que 2 petits rideaux type "mémé". Autant lui donner un esprit années 30-40s, une atmosphère désuette, anachronique, un charme latant, de quand j'étais petite ... (mais non j'ai moins de 50 ans ...), une époque que j'aurais aimé connaître !

     Après autant de sympathie désintéressée de la part de mes petits voisins, je grimpais 4 à 4 les escaliers. Pour ne pas mentir, je les grimpais 2 à 2, je n'ai pas les jambes d'Adriana Karembeu, n'est-il pas?, bref, rapidement je ramassais les 2 billets que j'avais préparés sur la table de la cuisine. Pas de billets de banque, je n'en ai pas les moyens, mais deux tickets de ciné, et je redescendis presque aussi vite mais en haletant (je n'ai plus 17 ans) pour leur donner car ce gentil service méritait un petit quelque chose. 

    "Tout travail mérite salaire" 

  • 14 septembre 2009

    Un rien l'embellit  ...

    Cela faisait longtemps que je n'avais mis de photo de celle que tu nommes la "star" ou "starlette" du blog.
    Je ne suis pas trop narcissique et comprends bien qu'il ne s'agit pas de moi. Alors, sans jalousie, voici les dernières photo après douche donc à poil ...

     

     

     


  • 14 septembre 2009

    Les couleurs du jardin d'Eden selon Dada

    C'est donc l'ancienne chambre de David qui devient mon jardin d'Eden et celui de mes futurs visiteurs.
    Lorsque "mon gamin" a déménagé, en otant les posters, il fut désagréable de découvrir comme des pustules in difformes et grasses éparpillées sur le papier peint. C'est cette fameuse Patafix qui a causé autant de micro dégâts mais si nombreux que je trouvais plus sain de faire peau neuve.
    J'étais décidée d'utiliser le papier peint à rayures (que javais utilisé pour
    l'appartement d'une amie (lien ICI).  
     

     

    Chez Viviane, tour Gabrielle, 2006


    Mais pour l'usage de la chambre, trop de rayures risquaient d'étouffer et de rétrécir la pièce. C'est pour cela qu'avec ma complice et nièce, nous avons fait les soldes d'un magasin de merveilles, HEYTENS. C'était très spontané, pas d'échantillon de papier à rayures, juste une impression mémorisée et je laissais faire les coups de coeur une fois au magasin.
    La couleur retenue était donc un vert pastel assez présent ainsi que du jaune paille avec un liseré rouge très fin. Comment l'harmoniser ?
    Il n'était pas question de grever le budget. Et c'est pourquoi, nous sommes sorties du magasin avec trois rouleaux roses (3 x 1€), un gris impression un peu métallisé (1 x 5,80€) et trois frises aux couleurs super funs et dorée (3 x 1€). Vive les soldes chez HEYTENS !

    Dans le magasin d'à côté, je trouvais plus tard, une boîte de colle ( env. 3€), une brosse à encoller (3.50 €), une autre à maroufler (3.80€),  un petit rouleau patte de lapin + des recharges mohair (env. 6€), un pot de peinture blanche (2,85€).
    Et c'est ainsi que la chambre fut remise à neuf pour moins de 25 € de fournitures.


    La pièce est enfin terminée mais non rangée, meubles a déplacer après avoir relaver le sol, et rangement de tout ce qui a allégé ces meubles avant manipulation. Et Scotty ne sera d'aucune aide ... Donc photos pour plus tard.

     Pour finir, la meilleure des astuces que je puisse donner, c'est de connaître la surface de sa pièce, d'imaginer la couleur imposante et de laisser faire ses intuitions. Évidemment, le résultat est une histoire de goût.
  • 11 septembre 2009

    DESIR

    Pour partager un texte que je connais depuis 15 ans déjà ...


    Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et Souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence. Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes personnes.

    Dites doucement et clairement votre vérité ; et écoutez les autres, même le simple d’esprit et l’ignorant ; ils ont eux aussi leur histoire.
    Evitez les individus bruyants  et agressifs, ils sont une vexation pour l’esprit.

    Ne vous comparez avec personnes : vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux. Il y a toujours plus grands et plus petits que vous
    Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements. Soyez toujours intéressés à votre carrière, si modeste soit-elle ; c’est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps. Soyez prudent dans vos affaires ; car le monde est plein de fourberies.

    Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne  la vertu qui existe ; plusieurs individus recherchent les grands idéaux ; et partout la vie est  remplie d’héroïsme.

    Soyez vous-même.

    Surtout n’affectez pas l’amitié.

    Non plus ne soyez cynique en amour, car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement aussi éternel que l’herbe.

    Prenez avec bonté le conseil des années, en renonçant avec grâce à votre jeunesse. Fortifiez une puissance d’esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain.

    Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères. De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.
    Au-delà d’une discipline saine, soyez doux avec vous-même.

    Vous êtes un enfant de l’univers, pas moins que les arbres et les étoiles ; vous avez le droit d’être ici. Et qu’il vous soit clair ou non, l’univers se déroule sans doute comme il le devrait.

    Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui, et quels que soient vos travaux et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix a dans votre âme. Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.

    Prenez attention.

    Tachez d’être heureux.

     

     

    Trouvé dans une vieille église de Baltimore en 1692. Auteur inconnu.